Portrait de Femme : Melody, jeune maman folle d’amour pour son bébé

C’est l’été ! Il fait beau et chaud ! Nous vous proposons un peu de lecture pour ce mois de juillet…

Rencontrez Melody, maman d’un petit Antoine qui nous raconte son approche de la maternité et son métier qu’elle adore : professeur des écoles !

Portrait de femme n°18 : @melogommette

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Je ne pourrai pas respecter les 3 mots parce que je suis bien trop bavarde !! Je suis une jeune maman folle d’amour pour son bébé. Je suis aussi professeur des écoles en petite section de maternelle depuis de nombreuses années : j’adore mon métier ! Et dans la vie, j’ai toujours le sourire, je suis optimiste et positive ! 🙂

Peux-tu nous présenter ton petit bout ?

Antoine est né en mars 2019, 5 jours après le terme, ce petit bonhomme voulait rester au chaud. Il a maintenant 16 mois et a toujours le sourire lui aussi ! C’est un vrai bonheur au quotidien. Il court partout, il se marre dès qu’on rigole, il a ce petit air coquin et malicieux que j’adore. Et à 16 mois, il a …. 16 dents !

Le choix du prénom était-il une évidence ?

Non … Nous avions un prénom de fille en tête pour lequel on était d’accord mais pas de prénom de garçon … On a cherché … On s’est fait une short list de 3 prénoms que nous aimions bien. Et le soir du nouvel an (2 mois avant le terme) j’étais angoissée de ne pas réussir à mettre un nom sur ce petit être qui vivait en moi, donc j’ai pris la décision : « allez on l’appelle Antoine et on ne revient pas dessus » 😉 C’était une proposition du papa … donc il était content !

As-tu toujours voulu être professeur ? 

Non, mais toujours des métiers auprès d’enfants. J’ai voulu être puéricultrice, puis pédiatre, puis psychologue pour enfants, puis avocate pour enfants (j’ai fait 1 an de droit), puis orthophoniste (j’ai fait une prépa et passé les concours pendant 2 ans) et enfin me voilà professeur des écoles ! Pendant mes études de licence, j’assurais l’étude surveillée dans une école et c’est clairement ce pied sur le terrain qui m’a donné envie d’exercer ce métier.

Est-ce que devenir maman a changé ta vision du travail et ta façon d’enseigner ?

Non je ne pense pas … ou pas encore ! Il m’a été très difficile de quitter mon travail pendant ma grossesse parce que j’adore ce que je fais, mais je ne pouvais même plus me baisser pour faire les lacets des enfants !! Puis une fois devenue maman, l’école me paraissait trèèèèès loin ! Disons que maintenant je traîne moins à l’école le soir, je vais chercher mon bébé chez la nounou à 17h !

Un élève qui t’a marqué ?

Je me souviens de pas mal d’élèves … des mignons, des turbulents, des discrets, des rigolos. Un élève qui se faisait caca dessus à chaque contrariété … Une élève qui me disait « à tes souliers » au lieu de dire « à tes souhaits » (je le dis encore haha).

https://www.instagram.com/melogommette/As-tu une anecdote qui te fait toujours sourire ?

Un élève que j’avais croisé en supermarché, il était dans le caddie et en me croisant il a crié « la maîtreeeeesssssse » avec le doigt pointé vers moi tel un pirate qui crierait « à l’abordaaaaage » ! ⚓

Les questions les plus fréquentes de tes élèves ?

Mes élèves ont trois ans donc ce sont plus des questions du type « c’est quand que maman arrive ? » et tous les « pourquoi » ou des phrases « t’es belle maîtresse ».

Quel serait le conseil à donner à une nouvelle maman ?

PROFITER de chaque instant. Un bébé grandit très vite … Je donnerai aussi le conseil de faire des milliers de photos et vidéos, j’adore regarder celles prises au tout début de notre vie à 3, ça fait de jolis souvenirs. J’ai même fait un album par mois jusqu’à son premier anniversaire.

Cette année, le printemps a eu une saveur particulière, en tant que maman, comment as-tu vécu le confinement en famille ?

Plutôt bien. Je l’ai vécu comme une chance d’être présente auprès de mon fils et mon conjoint. En fait, Antoine est né le 16 mars !! Donc nous avons fêté son anniversaire tous les trois et en facetime avec la famille le premier jour du confinement. Et monsieur nous a fait la surprise de faire ses premiers pas cette semaine-là !!! Nous avons donc vécu ce confinement entre la maison et le jardin, à acheter des chaussures et vêtements d’été par correspondance, à jouer et profiter tous les trois (et à jongler avec le télétravail pendant les siestes) !

Comment as-tu fêté la Fête des Mères ?

Entourée d’amour ! Nous n’avons rien fait de particulier, à part une photo souvenir de ma deuxième fête des mamans. Son papa m’avait préparé un joli album rempli de photos que de moi et Antoine depuis sa naissance. C’était très touchant.

Le compte le plus inspirant que tu suis ?

Des comptes de mamans comme @b_belly18 @carolinereceveur @lolarossi @martinsdaniela @tiffany.family ou l’américaine @kelsrfloyd. Des comptes que je suis depuis longtemps comme @daphnemoreau @noholita @meganvlt. Je ne m’inspire pas spécialement mais j’aime voir les nouvelles photos qu’elles proposent chaque jour. Et je suis fan des stories aussi !

Chez Merci maman nous savons que chaque bijou raconte une page de l’histoire de celle qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

Un merveilleux cadeau que je voulais depuis le début de ma grossesse. J’y ai fait graver le prénom de mon fils, sa date de naissance et un petit coeur. Ce qui m’a le plus touché c’est l’écriture … une jolie police arrondie digne d’une maîtresse, ça aurait pu être mon écriture d’ailleurs ! C’était vraiment ma plus jolie surprise quand j’ai ouvert l’écrin. C’est donc une médaille que je porte autour du cou, que je ne quitte jamais … D’ailleurs Antoine joue beaucoup avec et c’est tellement mignon.

Fête de la Musique 2020 : Nous lançons notre Spotify MM !

La Fête de la Musique, dimanche 21 juin, sera une fête bien spéciale cette année !

En plus de fêter les Papas nous célébrerons la musique avec tous les Papas chanteurs et les musiciens en herbe !

Cette année la musique nous a permis de nous évader et de puiser la force dans les paroles de nos morceaux préférés. Des musiciens se sont mis à jouer aux balcons, des artistes à partager leurs musiques sur les réseaux, les parents à faire danser leurs enfants pour continuer à faire la fête et Spotify est devenu notre meilleur allié !

Chez Merci Maman, plusieurs artistes et mélomanes se cachent derrière votre petit écran et nous voulions partager avec vous notre Playlist !

C’est avec grand plaisir que nous lançons aujourd’hui notre Merci Maman Spotify !

Retrouvez notre première playlist : la MM Playlist avec tous les morceaux favoris de notre équipe !

Et comme c’est aussi la Fête des Pères le 21 juin, nous partageons avec vous la playlist de notre Papa Rockeur préféré ! @guillaume.gruber

Nous viendrons agrémenter notre compte au fur et à mesure de l’année avec plusieurs playlists et vous pourrez aussi écouter notre Podcast en anglais Studio Stories.

Ecoutez la MM Playlist :

Arnaud de Montille – Fondateur et DAF

Bon Entendeur : Le temps est bon

Axelle – Service Client – France

Moriarty : Jimmy

Agnès – Office Manager – France

Dance Monkeys : Tones and I

Eve – Responsable Marketing et Communication – UK

Marvin Gaye & Tammi : Ain’t no mountain high enough

Maria – Service Client – Allemagne

Daft Punk, feat. Pharrell Williams : Lose yourself to dance

Larissa – Chef de projet Marketing et Communication – Allemagne

Beck : Blue Moon

Marie – Country Manager – France

Led Zeppelin : Stairway to Heaven

Clarisse – Chef de projet Marketing et Communication – France

Hervé Vilard : Méditerranéenne

Charlotte – Responsable B2B et Stock – France

Bast : Franco

Alice – Responsable Marketing et Communication – France

Tim Buckely : Song of the siren

Portrait : Guillaume, Papa Rockeur !

Aujourd’hui nous avons interviewé notre premier Papa sur le blog Merci Maman !
Dimanche nous fêtons tous les Papas et nous célébrons aussi la Fête de la Musique c’est ainsi que tout naturellement nous avons eu envie de rencontrer @guillaume.gruber !

Guillaume est le Papa de deux adorables petits bouts, Romy bientôt trois ans et James bientôt un an ! Il a aussi une multitude de cordes à sa guitare :guitare:car c’est aussi un musicien, un photographe, un voyageur aventurier, un mari attentionné, un passionné de voitures, de surf, de café et de sport…

Crédit photo : Sarah Wheeler

Il y a un an, ils décident avec Marion, sa femme, de quitter la région parisienne et de vivre la grande aventure de l’océan en s’installant sur la Côte Atlantique avec leur petite tribu. Quelle plaisir, de découvrir leurs photos les pieds dans le sable, leurs voyages au bout du monde toujours kids friendly et leur maison décorée dans cet esprit Californien que l’on rêve de transposer chez nous !

Guillaume a aussi décidé de se lancer entièrement dans la musique et de créer White Canyon, une façon pour lui d’allier sa passion à son travail !

Découvrez l’univers de notre Papa Rockeur du jour et son interview !

Portrait : Papa et musicien @guillaume.gruber

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Papa, musicien et voyageur.

De qui est composée ta famille ?

Ma femme Marion, mes enfants Romy 3 ans et James 1 an, et mon chien Maui.

Crédit photo : Sarah Wheeler

Quel Papa es-tu ? 

Un Papa passionné, bienveillant et protecteur. Je partage pas mal de points communs avec mes enfants : je dors beaucoup et j’adore les pizzas 🙂

Aurais-tu une anecdote avec tes enfants qui te fait toujours sourire ?

Quand je repense à nos voyages en famille, le dernier en date en Australie, magique ! Tous les matins Romy nous réclamait un baby chino quand on allait chercher nos cafés.

Quel serait LE conseil pratique à partager avec un futur Papa ? Un conseil que tu aurais aimé que l’on te donne ?

La connaissance des pics de croissance à 3-6-9 jours / semaines / mois : pas de panique, si le bébé pleure à ces moments là, c’est qu’il grandit !

Crédit photo : Sarah Wheeler

Vous avez décidé de quitter la région parisienne avec ta famille pour vous installer dans le Sud Ouest, peux-tu nous raconter ce qui a poussé ce projet ?

Notre amour de l’océan a porté ce projet depuis le début ! On souhaite que nos enfants grandissent au milieu de la nature et les pieds dans le sable.

Tu es un grand passionné de musique, mais aussi de photos, de voyages, de voitures…. Comment arrives-tu à trouver du temps pour toi et à pratiquer tes passions ? Un petit secret à partager ?

Le secret c’est que je partage mes passions avec mes enfants, Romy prends sa maman en photo et je suis sûr qu’elle saurait démarrer ma voiture ! Le jouet préféré de James est sa petite guitare bleue. Je profite bien sûr des temps calmes (creche, sieste…) pour travailler ma musique de white_canyon.

As-tu ou souhaites-tu transmettre une de tes passions (voyage, music, photo) à tes enfants ? 

Oui c’est très important pour moi et je le fais déjà !

La Fête des Pères tombe le jour de la Fête de la Musique – ce sera certainement une Fête de la Musique un peu spéciale cette année, quelle serait ta chanson fétiche du moment ?

En ce moment je me refais en boucle la discographie d’un groupe de rock américain que j’adore : Touché Amoré.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton projet musical avec White Canyon ?

White_canyon est mon projet musical de sound design, je réalise l’identité sonore des marques et l’habillage de leur contenu vidéo, depuis mon petit home studio à la maison. Mes influences vont du rock instrumental à la musique électronique. Mon travail est disponible sur Apple Music, Spotify et Deezer.

Le compte le plus inspirant que tu suis ?

Celui de mon épouse @fringeandfrange.

Un compte qui mériterait d’être plus connu ?

Celui d’une artiste de Biarritz devenue amie @marynn_marynn.

Guillaume nous partage sa Playlist coup de coeur sur notre nouveau compte Spotify  ! :étoile2:

Portrait de Femme : Clémentine et Bliss-Stories : le podcast décomplexé où on parle grossesse & accouchement sans filtre

En cette Fête des Mères 2020, nous avons décidé de rencontrer la plus grande intervieweuse de mamans en France : Clémentine Galey !

Clémentine est la créatrice du fameux podcast Bliss-Stories, on met enfin un visage sur cette voix qui susurre à l’oreille de nombreuses auditrices à chaque épisode qui vient à la rencontre de femmes et de mères !

Chez Merci Maman, nous adorons graver vos histoires et c’est tout naturellement que nous avons voulu soutenir ce podcast qui vient raconter toutes ces aventures uniques !

Et comme le dit si bien Clémentine :

Bienvenue dans le merveilleux monde d’une maternité décomplexée. Bienvenue chez Bliss !
Portrait de femme n°17 : Clémentine Galey et @bliss.stories

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Clémentine Galey, mère de famille, fondatrice du podcast Bliss-Stories, curieuse, débordée et passionnée.

De qui est composée ta famille ?

Nous sommes 4, il y a Julien, mon amoureux depuis 15 ans, et nos deux enfants, Pablo et Thelma qui ont respectivement 8 ans ET DEMI et 6 ans TROIS QUARTS.

Le choix du/des prénom/s, de tes enfants était-il une évidence ?

Plutôt oui, en tout cas nos quelques doutes étaient partagés et nous n’avons jamais eu à nous convaincre l’un l’autre.

Tu es la douce voix du podcast Bliss-Stories, peux-tu nous raconter un peu ce qu’est ce podcast et ce qui t’a conduit à créer Bliss-Stories ?

Bliss-Stories c’est le premier podcast français sur la maternité sans filtre. Il existe depuis 2 ans maintenant et j’ai reçu à mon micro presque une centaine de femmes qui m’ont raconté leurs joies et leurs peines de mères. Le but de ces récits est de déculpabiliser, transmettre et libérer la parole sur de nombreux sujets encore trop tabous autour de la grossesse et de l’accouchement. Ces trajectoires très personnelles sont en fait universelles, et chacune y pioche les éléments qui vont l’aider à traverser sa propre expérience de maternité.

Quand as-tu envisagé d’en faire ton job à temps plein ?

Très vite le podcast a rencontré son audience car il y avait un vrai manque, et les femmes avaient urgemment besoin de s’exprimer. Au bout d’un an d’existence, j’ai décidé de quitter mon CDI pour m’y consacrer à plein temps. Depuis juillet 2019 je suis donc cheffe de ma petite entreprise et je vis de ma passion.

Comment envisages-tu l’avenir de Bliss-Stories ? As-tu un projet en cours dont tu voudrais nous parler ?

Depuis le début, Bliss inspire pas mal de nouveaux interlocuteurs, qui me proposent tout un tas de déclinaisons, toutes plus excitantes les unes que les autres. Je ne sais pas si je pourrais tout faire car c’est parfois un peu vertigineux, mais j’essaye d’aller vers des projets qui sont alignés avec mes envies, et toujours avec des gens qui ont les yeux qui brillent quand ils en parlent. Pour commencer, mon livre sortira en septembre, c’est un guide sans filtre sur la grossesse et l’accouchement, enrichi de plein d’extraits des témoignages de mes « Bliss Girls ». Je l’ai pensé comme le parfait compagnon de route pour toutes les femmes qui ont envie de se lancer dans cette aventure dingue qu’est la maternité.

Comment conjugues-tu ta vie de femme, ton travail et ta vie de maman ? Un petit secret à partager ?

Pas vraiment de secret, juste beaucoup d’organisation et d’anticipation, une bonne grosse croix sur le sommeil, et la chance d’être avec un mec qui me soutient depuis le début et qui assure grave avec les enfants.

Depuis que tu es maman, qu’as-tu appris sur toi ?

J’ai découvert que je n’étais pas la même maman que ma maman, mais que ce n’était pas grave.

Quel serait LE conseil pratique à partager avec une future maman ? Un conseil que tu aurais aimé que l’on te donne ?

Informe toi ! Ça t’évitera les mauvaises surprises ou les désillusions. Dis-toi que l’immense majorité des grossesses se passe bien, et surtout, n’oublie jamais qu’on a qu’une fois son premier enfant, alors savoure chaque instant.

Quel serait ton mantra pour représenter La Maman/Femme aujourd’hui ?

Tu es belle, tu es forte, tu es capable de tout, tu as le droit d’avoir peur, de douter et de te faire aider, on est toutes pareilles, alors faisons nous confiance et soyons les reines du monde.

As-tu un rituel avec tes enfants lors de la Fête des Mères ?

Mes enfants planqués derrière un énorme bouquet de mes fleurs préférées.

Le compte le plus inspirant que tu suis sur IG ?

@bonjourgeorges me régale, @laura_felpin m’assure des fous rires et @mytraveldreams me donne des perspectives d’ailleurs.

Un compte qui mériterait d’être plus connu sur IG ?

L’univers et le talent de @charlotte_leonardi

Chez Merci Maman, nous savons que chaque bijou raconte une page de l’histoire de celle qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

J’ai choisi ce collier à double médaille pour pouvoir y inscrire tout ce qui me constitue aujourd’hui : mes enfants évidemment, et ce petit mantra que j’ai depuis les débuts de mon podcast et qui fait du bien : Long Live the Bliss. J’adore que la chaine soit longue, comme ça je peux caresser les médailles comme des gris-gris.

Le Collier Arc-en-ciel : un bijou solidaire !

Avec le Collier Arc-en-ciel mettez de la couleur dans vos vies et celles de vos proches ! Prendre soin de ceux qui nous sont chers et célébrer les liens qui nous unissent, c’est le motto de Merci Maman.

Après la pluie, le beau temps et dans cette période troublée par la crise du COVID19, l’équipe Merci Maman a développé tout spécialement un collier symbolique en édition limitée.

square-raibow

C’est ainsi que nous avons décidé de verser 100% des bénéfices de la vente de ce collier à l’association Un Petit Bagage d’Amour.

Laura membre de l’équipe Marketing pour l’Espagne a dessiné cet Arc-en-ciel comme un symbole de joie, de gaieté et de renouvellement. Ce dessin nous l’avons choisi pour être gravé sur nos médailles et devenir l’emblème de cette nouvelle page à écrire ensemble.

Dévoilez vos mots les plus doux et illuminez le quotidien d’une personne grâce à ce collier personnalisable. Notre équipe se fera une joie de retranscrire votre amour en gravant le verso de votre bijou. Loin des yeux mais près du cœur ; vos histoires sont toujours les plus belles !

Cette association a été créée par Samra, sage-femme, et vient en aide aux femmes réfugiées et dans la précarité pour les soutenir à l’arrivée de leurs bébés en leur fournissant le matériel nécessaire : matériel de puériculture, hygiène, alimentation, matériel d’allaitement, doudous, jouets et livres…

« J’ai été marquée lors de l’une de mes gardes, par cette patiente enceinte de jumeaux et partant pour la maternité avec 2 sacs plastiques contenant peu de choses… Pour un joyeux départ dans la vie, et que ce moment soit un plaisir, offrons leur une valise avec tout le nécessaire dedans – de quoi bien materner, et bien prendre soin d’elle en même temps !!! »

Gravez vos trésors dans notre Médaillon Secret

Chez Merci Maman nous adorons les bijoux qui ont du sens !

Quoi de plus beau que de pouvoir graver ses secrets et messages d’amour dans un médaillon et le porter au plus près de son cœur !


Affichez votre amour face visible ou portez vos souvenirs dissimulés à l’intérieur de votre bijou. Toutes vos histoires sont belles et uniques, choisissez vos messages et faites graver votre médaillon secret !

Faites graver vos doux mots, dates et jolis prénoms soit à l’extérieur du médaillon soit blottis à l’intérieur pour les tenir au chaud comme au creux de votre amour.


Choisissez entre le plaqué or 18 carats et l’argent 925 et la taille de votre chaîne pour une personnalisation absolue.

Portrait de Femme : Océane, maman et amoureuse de la nature

Cette année, plus que toutes les autres, Merci Maman veut fêter toutes les mamans !

Nous sommes toutes différentes dans notre manière d’appréhender et de vivre la maternité et c’est en cela que toutes les mamans sont belles ! Ces femmes, toutes uniques dans leurs histoires et leurs approches de la féminité et de la maternité.

Cette Fête des Mères a une saveur toute particulière ! Nous l’avons préparée avec des femmes, des muses, des ambassadrices qui viennent représenter toutes les mamans, ces mamans de cœur… elles… toutes belles !

Mais surtout, cette fête des mères 2020, elle sera pour nous toutes !

Océane-blog-article-banner

Portrait de femme n°16 : @plus_loin_que_la_lune

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Océane, 30 ans amoureuse de ma famille et de la nature.

De qui est composée ta famille ?

Mon amoureux François, Louise 3 ans et demi & Lison bientôt 2 ans.

60879334_112442876469468_2734966773583901215_n(1)

Le choix du prénom de tes filles était-il une évidence ?

Pour Louise oui ! Nous l’avons associée au prénom « Helga » en clin d’œil au lieu de sa conception. Nous n’avions que ce prénom pour une fille. Quand je suis tombée enceinte une deuxième fois nous avions beaucoup de prénoms de garçon mais plus de fille. Je voulais un prénom en L et pas trop long, du coup « Lison ». Si j’avais une troisième fille, les prénoms Bonnie, Billie et Ada me plaisent beaucoup.

80789445_1236783596493527_9141686934355243587_n(1)

Comment est venu ton désir d’enfant ?

Naturellement je dirais : 23 ans, 24 ans, 25 ans… J’étais toujours pas prête. Ca a éclos en moi tranquillement dans ma 26ème année, et j’ai accouché de Louise à 27 ans.

66180980_812139892520551_2275951396406039189_n(1)

Toutes les mamans sont belles, mais comment te définirais-tu en tant que mère ?

Je ne sais pas trop. C’est finalement très difficile de se regarder de l’extérieur. Je crois que les 2 choses qui pourraient me définir en tant que maman c’est dévotion et disponibilité. Car j’ai décidé suite à leur naissance de tout leur consacrer. J’étais consciente que leur petite enfance passerait très très très vite. Je ne voulais pas manquer ça, je voulais être là pour tout, car j’ai besoin de me dire que quand je serai une petite Mamie je n’aurais pu faire mieux et que tous ces petits souvenirs seront quelque part en moi. De plus je suis intimement persuadée que passer du temps avec Louise et Lison jusqu’a ce qu’elles deviennent des petites filles leur permettent de s’épanouir, de garder beaucoup d’innocence et surtout leur donne confiance en elles et leurs capacités.

84578418_1584708125024995_863310535625844347_n(1)

Depuis que tu es maman, qu’as-tu appris sur toi ? 

Que j’avais beaucoup plus de courage que je ne le pensais. Avant d’avoir mes filles je ne pensais pas être capable de beaucoup de choses : de quitter mon boulot, de changer totalement de vie, de tout vendre, de partir à l’aventure, être quelqu’un de zen… Et bien, à la naissance de Louise, mon esprit a pris un virage et au fil des mois, je me suis transformée, j’ai assumé mes envies et mes rêves. Et j’ai décidé que je dompterai cette personnalité trop nerveuse à mon goût. Les enfants nous donnent une force incroyable. Grâce à mes filles je me suis dépassée.

94433913_553996521918576_462461108230259776_n(1)

Une anecdote de maman qui te fait toujours sourire ?

Quand les filles m’imitent quand je fais de la méditation et du Yoga, c’est quelque chose qui me fait toujours rire car elles y mettent beaucoup de coeur mais souvent dans des positions improbables.

Comment te voient tes enfants ?

Je ne peux pas parler en leur nom. Elles sont encore petites. En tout cas depuis leurs naissances, nous sommes ensemble 24/24, c’était un désir de ma part d’être à leur côté jusqu’à au moins leurs 3 ans. J’espère du coup qu’elles ont l’image de moi comme étant une maman toujours à leur côté, toujours disponible pour accueillir leurs envies, leurs besoins et leurs émotions. Je suis le pilier de mes filles, et j’aime l’idée de me dire qu’elles savent qu’elles peuvent toujours compter sur moi. Je fais une séance de Yoga/méditation quotidienne pendant 1h et Louise me dit souvent « J’aime pas quand tu fais ton Yoga car tu n’es pas là ». On a toutes les 3 une relations très fusionnelle.

67146960_1477402242399514_7657513740828443434_n(1)

Comment décrirais-tu ta propre maman ?

Ma maman est cool. On ne se voit pas souvent car cela fait 10 ans que nous n’habitons plus dans la même ville (et qu’on a beaucoup bougé cette dernière année) mais quand on se voit c’est toujours festif. Nous sommes une famille très unie et on rêverait de pouvoir tous habiter au même endroit.

Quel serait LE conseil pratique à partager avec une future maman ? Un conseil que tu aurais aimé que l’on te donne ?

De lâcher prise ! Ne pas se comparer, ne pas se juger. Ne pas croire que la vraie vie de maman est celle d’instagram. A la naissance de Louise, j’ai cru pouvoir être sur tous les fronts. M’occuper d’un bébé seule quand papa retourne au travail et que la famille est à 500km, gérer mes premiers pas de maman et mes émotions, gérer le quotidien (les courses, le rangement, les nouveaux projets à venir,…), enrichir les activités de Louise, lui faire découvrir des choses, passer du temps sur Pinterest pour trouver des activités, lui faire manger sainement (et maison), s’occuper de soi aussi, et de son couple,… Bref mission impossible. Lâcher prise, mettre des choses de côté et y revenir après sans culpabiliser. L’important et de pouvoir honorer des moments ensemble plutôt que de vouloir être à tout prix partout et ne profiter de rien.

73349384_2489984474569643_4830367032241672757_n(1)

Comment conjugues-tu ta vie de femme, ton travail et ta vie de maman ? Un petit secret à partager ? 

Pour l’instant je ne travaille pas car mes filles ne sont pas encore scolarisées. Toujours est-il que malgré le fait que je ne travaille pas, c’est déjà quelque chose de compliqué, alors en travaillant… Mais dans notre société actuelle je crois que c’est une erreur de penser que l’on peut justement tout conjuguer. Mon conseil perso est d’avoir de l’indulgence et de la tendresse pour soi même, tout ne sera jamais parfait, tout ne sera peut être pas fait en temps et en heure, il y aura toujours du « trop » ou du « pas assez ». Il est important de profiter du moment présent sans toujours anticiper et surtout surtout beaucoup de tendresse avec soi même.

Quel serait ton mantra pour représenter La Maman/Femme aujourd’hui ?

Vivre l’instant présent. Ca peut paraitre basique et bateau, mais pour moi c’est la clef du bonheur et de l’épanouissement. Ca permet d’être en pleine conscience avec son environnement et ça permet aux mamans de se focaliser sur les moments positifs en laissant de côté la To Do liste 😉

73425452_734553006972416_5239863127971884256_n(1)

As-tu un rituel avec tes enfants lors de la Fête des mères ?

Faire une bouquet de fleurs des champs à 8 mains 🙂

94460413_223455012427990_6621110067575026990_n

Cette année, le Printemps et la Fête des Mères ont une saveur toute particulière, en tant que maman, comment vis-tu le confinement avec ta petite famille ? (ou comment as-tu vécu…)

Ca va. En mettant de côté le climat anxiogène et cette inquiétude pour nos proches, ça va. Nous vivons à 100 mètres de l’Océan. Nous sommes en location dans un appartement en front de mer et nous rénovons notre rez de jardin juste en dessous tous les jours. Entre les filles, les gros travaux & les tâches quotidiennes, nous ne voyons pas le temps passer… Un sacré avantage quand le confinement peut paraitre très long. Ce qui nous pèse c’est la présence policière (et les contrôles), les hélicoptères, les gestes barrières, etc… Ca nous pèse dans le sens où pour Louise et Lison c’est inquiétant parfois. Ce sont de petites filles très relax et je ne voudrais pas que cela créé une certaine angoisse chez elles, alors on dédramatise. La séparation avec nos proches est aussi quelque chose de difficile. Ils sont tous à plus de 100KM. En tant qu’adulte, je prends sur moi, même si j’ai qu’une envie c’est de serrer ma famille dans mes bras. Pour Louise certains jours c’est difficile, c’est arrivé qu’elle en pleure.

69068136_178101666653718_8520620007531736132_n(1)

Le compte le plus inspirant que tu suis ?

@mothermusemag. Le compte photographique de la maternité et de la femme par excellence dans toute sa pureté, sa dureté et sa beauté.

Un compte qui mériterait d’être plus connu ?

Le compte de @claireguarry mais connu et reconnu professionnellement par contre 🙂

Chez Merci Maman, nous savons que chaque bijou raconte une page de l’histoire de celle qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

Les thèmes des gravures de mes bijoux Merci Maman sont l’initiale du prénom de mes 2 filles, 2 Mantras et le dessin de la fleur de lotus avec le mot « Eveil ». L’amour que je porte à mes filles, ce que je leur enseigne tous les jours est intimement lié à la notion d’éveil et de respect de la nature.

Portrait de Femme : Fanny, maman entière et déjantée

Cette année, plus que toutes les autres, Merci Maman veut fêter toutes les mamans !

Nous sommes toutes différentes dans notre manière d’appréhender et de vivre la maternité et c’est en cela que toutes les mamans sont belles ! Ces femmes, toutes uniques dans leurs histoires et leurs approches de la féminité et de la maternité.

Cette Fête des Mères a une saveur toute particulière ! Nous l’avons préparée avec des femmes, des muses, des ambassadrices qui viennent représenter toutes les mamans, ces mamans de cœur… elles… toutes belles !

Mais surtout, cette fête des mères 2020, elle sera pour nous toutes !

Portrait de femme n°15 : @milk_and_mojito

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Ok, j’ai demandé à mon mari de choisir pour moi car je suis nulle pour ce genre d’exercice 🙂 On me dit donc dans l’oreillette que je suis entière , spontanée et un chouïa déjantée. Pour faire plus ample connaissance – Hello You – Je suis Fanny, 30 ans . Je suis chef de projet dans la communication événementielle, je suis passionnée de photographie, et j’ai le voyage dans la peau. J’aime explorer le monde, la main de mes enfants dans la mienne.

De qui est composée ta famille ? 

Le point de départ de tout : Mon Mari Matthieu ❤️ Il a deux garçons de 13 et 10 ans Colin et Oscar , et ensemble nous avons eu Mila 5 ans , Arsène 3 ans et notre petit bonbon Paz , 20 mois ! Une joyeuse tribu quoi qu’un peu bruyante 🙂

Le choix des prénoms était-il une évidence ? 

Alors on s’est décidé pour nos 3 enfants le jour de leur naissance , on avait un favori bien sûr et une shortlist de prénoms avant d’aller à la maternité mais on voulait voir leur bouille avant de se décider définitivement !

Comment est venu ton désir d’enfant ?

Tout naturellement ayant les enfants de Matthieu dans ma vie 🙂 J’avais le quotidien d’une maman sans en être une , c’est donc tout naturellement que l’idée de fonder une famille est venue jusqu’a nous et qu’on a eu envie d’agrandir notre famille..

Toutes les mamans sont belles, mais comment te définirais-tu en tant que mère ? 

J’apprends chaque jour à être Maman. Je tâtonne, je me trompe, j’explore des pistes, je ris, je pleure parfois. J’aime transmettre des choses à mes enfants, partager mes passions, jouer avec eux , cuisiner avec eux et pour eux , se déguiser et mettre la musique à fond , danser comme des fous . Mais j’admets que de temps à autre un petit break sans mes enfants me permet de recharger les batteries et je ne dis jamais non à un Mojito entre copines pour souffler un peu ! J’aime mes enfants plus que tout mais j’ai également besoin de trouver mon équilibre dans ma vie de femme 🙂

Depuis que tu es maman, qu’as-tu appris sur toi ?

Que j’avais un don pour trouver des pat patrouille perdus au fond de je ne sais où 🙂 J’ai également appris à toujours puiser plus loin dans mes ressources pour mes enfants ! Et qu’une mauvaise journée pouvait être balayée par un câlin de mes enfants.

Une anecdote de maman qui te fait toujours sourire ?

Le franc parler des enfants me fascine. En particulier ma fille qui est absolument sans filtre et qui me fait tellement rire. Elle a une répartie sans égale et je suis toujours fascinée par son charisme du haut de ses 5 ans !

Comment te voient tes enfants ? 

Je leur ai demandé et ils m’ont dit que j’étais « la meilleure maman du monde » que « je sentais trop bon » « que je faisais des gâteaux délicieux » que j’étais « trop trop belle » . Bah quoi ? Il parait que la vérité sort toujours de la bouche des enfants. Bon ma fille rajoute que je lui dis toujours de ranger ses affaires et que ça ça l’énerve beaucoup 😉

Comment décrirais-tu ta propre maman ? 

Ma maman a toujours été là pour moi. Elle est celle qui m’écoute quand j’ai besoin d’être rassurée.

Quel serait LE conseil pratique à partager avec une future maman ? Un conseil que tu aurais aimé que l’on te donne ? 

J’ai arrêté de chercher à être une maman parfaite, Il n’y a pas de parent parfait. On fait tous de notre mieux, et c’est bien là l’essentiel . Etre en phase avec sa parentalité, croire en soi.

Comment conjugues-tu ta vie de femme, ton travail et ta vie de maman ? Un petit secret à partager ? 

Alors depuis février j’ai la chance d’être plus souvent à la maison comme mon mari vient tout juste d’être muté dans une autre région. Sinon je jongle au mieux. Je prépare les repas des enfants à l’avance pour pouvoir profiter de soirées plus calmes et ne pas courir avec la routine d’après école. Je cuisine donc une fois qu’ils sont couchés leur repas du lendemain, comme ça quand on rentre du boulot ou de l’école , ils ont déjà un repas prêt et ce n’est pas la course. Nous essayons également de nous octroyer une soirée en amoureux régulièrement pour nous retrouver tous les deux.

Cette année, le Printemps et la fête des Mères ont une saveur toute particulière, en tant que maman, comment vis-tu le confinement avec ta petite famille ?

On s’en sort pas si mal ! Pas toujours simple d’être H24 tous les 7 ensemble mais on en a profité pour cuisiner en famille, prendre le temps de jouer davantage, on a chaque dimanche fêté la fin d’une nouvelle semaine de confinement avec des bougies, du champomy et un bon gâteau ! On a aussi clairement parfois perdu patience mais on s’en sort bien tout de même 😉 Bon on sera quand même heureux de pouvoir retrouver nos proches, retrouver les grands espaces, la nature , et être libres de nos mouvements 🙂

Le compte le plus inspirant que tu suis ? 

J’aime beaucoup Sandra du compte @jesussauvage ! Son compte m’inspire beaucoup, et Sandra est ultra talentueuse , généreuse et très sympa ! Bref c’est mon compte chouchou ❤️

Un compte qui mériterait d’être plus connu ? 

@daphne_befranchie est un compte que j’aime beaucoup. Le blog de Daphné regorge de pépites : jeux à télécharger , DIY … Daphné partage également ses voyages ! Bref, si vous ne connaissez pas ce compte je vous le recommande . J’aime aussi beaucoup @us.aroundtheworld qui voyage en famille ! Un compte qui permet de s’évader un peu 🙂

Chez Merci Maman, nous savons que chaque bijou raconte une page de l’histoire de celle qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

J’aime porter mes bijoux de chez Merci Maman. J’ai l’impression d’avoir toujours ma tribu auprès de moi. Quand j’ai besoin de puiser un peu de courage, je caresse doucement mon collier comme un grigri.

Je les porte tous les 5 fièrement autour du cou, une façon de les avoir toujours avec moi quelque soit l’endroit où je suis.

Portrait de Femme : Perrine, maman battante !

Cette année, plus que toutes les autres, Merci Maman veut fêter toutes les mamans !

Nous sommes toutes différentes dans notre manière d’appréhender et de vivre la maternité et c’est en cela que toutes les mamans sont belles ! Ces femmes, toutes uniques dans leurs histoires et leurs approches de la féminité et de la maternité.

Cette Fête des Mères a une saveur toute particulière ! Nous l’avons préparée avec des femmes, des muses, des ambassadrices qui viennent représenter toutes les mamans, ces mamans de cœur… elles… toutes belles !

Mais surtout, cette fête des mères 2020, elle sera pour nous toutes !

 Portrait de femme n°14 : @perrineahby__

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Étant une vraie pipelette je me contenterais de dire maman heureuse et comblée.

De qui est composée ta famille ?

Ahby, son demi frère, son beau papa, liha (le chat 🐱) et moi même.

Sur papier écrit, je suis maman solo, je fais partie de ces mamans « cœur brisé » un week-end sur deux…

30 juin 2018, 40 petits jours de vie, le jour des 25 bougies, la victoire des français. On avait fait 4 fois le tour du parc, on était toutes les deux, ce soir là, j’avais 2/3 couches, de quoi faire un bib, un gilet au cas où on tarderait et puis on avait sauté le bain (qu’importe) on était bien ! Nous n’avions pas envie de rentrer. Ahby a fini par s’endormir et moi je respirais un bon coup. Fêter ses 25 ans, sans bougie, sans bruit, juste elle et moi, c’est tout ce qui comptait ce soir là.

Parce que j’étais libre, parce qu’on était libres… depuis le regret n’a jamais été présent, ce soir là, tout a changé. Et puis quelques mois plus tard, le pouvoir du hasard, F est arrivé. Je lui ai fait le coup de la panne (non sans rire), il a déboulé dans notre vie. Ils ont déboulé dans notre vie pour notre plus grand bonheur, son fils et lui… F a tout consolidé, conforté et compensé… On est maintenant une famille recomposée, on est une famille tout court et je n’aurais pas souhaité mieux.

Le choix du prénom de ta fille était-il une évidence ? 

Ahby, ce prénom est ressorti tout au long de ma grossesse. J’avais fait connaissance avec celui-ci plus jeune… nous avons bouquiné un livre des prénoms, on avait beau tourner les pages, chaque soir avant de s’endormir on se regardait et on se disait « Ahby ». Le choix de l’écriture a été plus compliqué et pour être honnête avec vous, elle a été choisie après pose péridurale ! Il n’est jamais trop tard ! On souhaitait un prénom court et peu connu, et puis elle le porte super bien !

Comment est venu ton désir d’enfant ? 

Mon désir d’enfant était présent depuis toujours ! C’était une certitude que ce rôle m’attendait… Je voulais tellement un enfant (je vous mentirais si je vous disais que je me voyais avec un petit gars) je savais depuis toujours qu’un jour je serais maman… j’en ai eu envie, vraiment envie, toujours envie.

Toutes les mamans sont belles, mais comment te définirais-tu ? 

Aux yeux de nos enfants, nous sommes toutes belles… je dirais aimante, câline (surtout… beaucoup) et douce.

Depuis que tu es maman, qu’as-tu appris sur toi ? 

Ahby a changé ma vie, ma vie entière, elle a fait de moi une maman, sa maman. Elle a mis du soleil dans les jours sombres, elle a rendu mon quotidien plus beau ! Elle me fait sentir pleine de confiance (alors que je suis une personne qui doute beaucoup en temps normal) elle me remplit de bonheur, elle m’a aidé à découvrir qui je suis vraiment et à dire au revoir à la vie que je ne voulais plus…Elle est mon soutien, ma force, mon remède aux journées moroses… à deux nous sommes plus fortes, l’une sans l’autre c’est impossible.

Comment te voient tes enfants ? 

Maman bisous, Maman câline.

Comment décrirais-tu ta propre maman ?

Ma maman tient une place particulière dans ma vie, elle est forte, elle nous a éduqué seule, de ses 2 bras… elle a toujours été présente, elle m’a épaulé dans les moments difficiles de ma vie. Si elle avait pu, elle aurait pris mes problèmes sur ses épaules à ma place… je suis chanceuse et reconnaissante d’avoir été élevée par une femme comme elle !

Quel serait le conseil pratique à partager avec une future maman ? Un conseil que tu aurais aimé que l’on te donne ? 

Dormir, dormir, dormir et encore dormir… lorsque l’enfant dort… sauf que moi j’avais ce besoin de rester là au dessus de son couffin, la dévorant des yeux et réaliser la chance inouïe de l’avoir à mes côtés (proud mum) je n’ai jamais fait une seule sieste pendant la sienne…

Comment conjugues-tu ta vie de femme, ton travail, et ta vie de maman ? Un secret à partager ? 

J’ai eu beaucoup de mal à conjuguer ma vie de femme, de maman et ma vie professionnelle… il m’a fallu du temps pour que tout se mette en place (et aussi des nuits blanches) se retrouver maman solo avec un bébé de 1 mois… Vous vous doutez bien que ce n’était pas dans mes plans, on rêve d’une famille, on idéalise la vie à trois et puis tout à coup c’est l’hécatombe ! Alors on se relève, parce qu’on est deux maintenant. On lit, on écoute les conseils de notre entourage, on apprend à être patiente et puis il faut dire qu’Ahby m’a aidé, elle m’a sauvée, mentalement, psychologiquement, elle a été ma force et mon soutien…

Quand ton bébé te regarde comme s’il n’y avait que toi sur terre, comment ne pas aller de l’avant ? Ahby a toujours été une enfant calme, douce, paisible… elle a fait ses nuits dès la maternité (dieu merci), elle pleurait peu, ou très rarement, elle était gracieuse elle demandait les bras, ni trop… c’était plutôt moi qui demandais les siens ! Vous allez trouver ça fou, mais j’avais l’impression qu’elle comprenait… Dès le départ et avec cette situation compliquée, nous avons été très complices toutes les deux. Cette phrase qu’on dit et qui sonne si vrai « en un regard on se comprend » c’était le cas vraiment ! Forcément, une vie de maman solo ne rime pas avec vie de femme, Ahby a été mon centre du monde et je m’oubliais un peu, beaucoup…

Comment dire que je prenais plus de plaisir à acheter des couches que mon propre mascara (on s’en fiche bien d’être belle dans ces moments-là) et puis le congé parental de 12 mois on veut le savourer. Ensuite, vient la reprise du travail (la séparation s’est passée à merveille, heureusement) sans larme. Nous étions heureuses, elle, comme moi. Puis, la vie a repris son cours, et la vie de femme a repris sa place tout comme la vie professionnelle… Aujourd’hui, tout est à sa place. La tête et le cœur.

As-tu un rituel avec tes enfants lors de la fête des mères ? 

Rester en pyjama sous la couette à se câliner et à se bisouiller ça compte ?

Cette année le printemps et la fête des mères ont une saveur particulière, en tant que maman comment vois-tu le confinement avec ta famille ?

Le confinement ? Ce mot ne fait pas partie de mon vocabulaire pour être honnête. Je travaille dans le milieu hospitalier et je fais partie de ces personnes qui n’ont pas la chance de rester chez eux… Heureusement le papa de Ahby est dans le commerce et mamie est bien présente… Mais on dit que la patience est la plus belle des vertus, alors on prend sur nous, on sert les dents et on décompte les jours…

Le compte le plus inspirant que tu suis ? 

C’est compliqué d’en choisir qu’un seul… je dirais @julieeden pour son éducation bienveillante, sa petite Adèle.
@Ninieli pour sa délicatesse.
@Poulinettechacha, pour son univers, sa petite famille, ses enfants sublimes et sa décoration.

Un compte qui mériterait d’être plus connu ?

@Jauraispumappellermarcel mérite d’être mise d’avantage en lumière.

Chez Merci Maman, nous savons que chaque bijou raconte une histoire de la personne qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

23h47 je suis née une seconde fois… je me rappelle de son premier regard lorsque la sage femme l’a posée sur mon ventre, son regard tendre et si expressif… la rencontre d’une vie et le plus beau des rendez vous.

Portrait de Femme : Fatou, maman cool et poule

Cette année, plus que toutes les autres, Merci Maman veut fêter toutes les mamans !

Nous sommes toutes différentes dans notre manière d’appréhender et de vivre la maternité et c’est en cela que toutes les mamans sont belles ! Ces femmes, toutes uniques dans leurs histoires et leurs approches de la féminité et de la maternité.

Cette Fête des Mères a une saveur toute particulière ! Nous l’avons préparée avec des femmes, des muses, des ambassadrices qui viennent représenter toutes les mamans, ces mamans de cœur… elles… toutes belles !

Mais surtout, cette fête des mères 2020, elle sera pour nous toutes !

Fatou-blog-article-bannerPortrait de femme n°13 : @hellofrenchmama

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Femme, Maman, Reconnaissante. Je suis Fatou, 32 ans. Amoureuse depuis 13 ans et mariée depuis plus de 7 ans à Mintsa. Maman de mes 2 J d’amour.
Je suis professeure des écoles depuis 2013.

82891875_554949802037150_7468882345469255247_n(1)

De qui est composée ta famille ?

Nous sommes 4. Mon mari Mintsa et nos 2 enfants : Joshua 5 ans et Janelle 3 ans.

Le choix des prénoms de tes enfants étaient-ils une évidence ?

Il fallait que nos enfants aient des prénoms avec une signification et/ou une histoire. Pour Joshua c’était une évidence pour mon mari, et j’aimais bien aussi.
Pour Janelle, je trouvais ce prénom si doux, poétique et comble il signifie « Dieu fait grâce » Bingo ! Et comme la vie fait bien les choses nos 2 amours ont la même initiale. Ce n’était pas prémédité mais c’est bien tombé.

72847783_994290777598373_3636896585152334704_n(1)

Comment est venu ton désir d’enfant ?

J’ai toujours su que je deviendrais maman. Jeune, j’aimais beaucoup les bébés et quand mes cousines ou ma soeur sont devenues mamans j’étais collée aux leurs. Je n’avais qu’une hâte : avoir les miens. Alors quand je suis tombée amoureuse, que je me suis mariée et que nous avions suffisamment profité (enfin pour moi car mon mari pouvait attendre encore), nous avons mis la machine en route.

IMG_0528

Toutes les mamans sont belles, mais comment te définirais-tu en tant que mère ?

Une mère imparfaite qui fait de son mieux, avec plein d’amour à donner et c’est l’essentiel.

Depuis que tu es maman, qu’as-tu appris sur toi ?

Tellement de choses ! Et je continue à apprendre chaque jour. Ca a commencé dès l’accouchement, j’ai appris que je pouvais me dépasser et supporter la douleur !
Puis j’ai appris à profiter de chaque instant, à relativiser et à être patiente. Le lâcher prise est devenu indéniable.

Une anecdote de maman qui te fait toujours sourire ?

Pas d’anecdote en particulier, si ce n’est quand les enfants nous imitent et veulent parler comme les adultes en employant nos expressions.

79138892_2679510135470391_2022012520118370054_n(1)

Comment te voient tes enfants ?

Ils me voient comme une maman poule et cool à la fois, celle chez qui on va se plaindre et être consolé. Pour eux la « plus belle » de toutes.

Comment décrirais-tu ta propre maman ?

Comme une femme forte, déterminée et courageuse; dont la famille est sa priorité.

Quel serait LE conseil pratique à partager avec une future maman ? Un conseil que tu aurais aimé que l’on te donne ?

De ne pas s’oublier en tant que femme. Un bébé a besoin que sa maman soit bien et épanouie. Pour cela il faut qu’elle prenne du temps pour elle : sortir avec des amis, se détendre avec son partenaire …
J’aurais aimé qu’on me dise que tout ne sera pas parfait et qu’à certains moments on peut perdre pied, et même pleurer aux toilettes.

69718770_510799759723276_8589005775435217618_n(1)

Comment conjugues-tu ta vie de femme, ton travail et ta vie de maman ? Un petit secret à partager ? 

Je ne sais pas si j’y arrive mais je fais au mieux. J’essaye d’accorder du temps à chacun de ces rôles. Depuis l’arrivée de Janelle, j’ai décidé de travailler à 75% (c’est le secret), alors oui je perds des sous mais je gagne complètement en confort et en temps de qualité.
Le lundi, mardi et jeudi je suis en classe. Le mercredi c’est le jour pour mes enfants. Avec Joshua on passe cette journée ensemble et je l’accompagne au judo. Le vendredi c’est MA journée : je peux choisir de ne rien faire, d’avancer dans mes prep’ de classe, sur le ménage ou les courses… J’en profite pour déjeuner avec mon mari ou des ami(e)s. Ainsi le weekend je peux profiter pleinement de mon mari et de mes enfants.
En dehors de cette organisation hebdomadaire, j’essaye de me créer des moments privilégiés en partant en weekends ou en vacances avec mes amies ou mon conjoint uniquement. C’est important pour mon bien être.

Quel serait ton mantra pour représenter La Maman/Femme aujourd’hui ?

You can do ANYTHING just be CONFIDENT.

As-tu un rituel avec tes enfants lors de la Fête des mères ?

Se dire « je t’aime » et prendre une photo.

Cette année, le Printemps et la fête des Mères ont une saveur toute particulière, en tant que maman, comment vis-tu le confinement avec ta petite famille ?

On vit assez bien la situation et on sait que c’est en grande partie grâce à l’extérieur que nous avons. Mon mari télétravaille beaucoup donc je gère les enfants en leur préparant des activités éducatives et manuelles, souvent le matin. A la sieste, je « travaille » pour mes élèves. On a notre petit rythme mais on se laisse aussi guider par nos envies. C’est agréable de partager nos repas, de cuisiner tous ensemble sans la pression de l’heure; de pouvoir faire des barbecues en pleine semaine, … Bien sûr certaines journées sont difficiles. Les enfants, de par leur grosse énergie, mettent nos nerfs à rude épreuve. Mais à chaque jour suffit sa peine et il faut savoir être reconnaissant de pouvoir être à leur coté et de les observer s’épanouir même s’ils hurlent.

93991089_898210707268536_5712545225637015045_n(1)

Le compte le plus inspirant que tu suis ?

La richesse d’instagram c’est que l’inspiration est partout. Les échanges et les remises en questions avec les wondermum (@bestofd @elyseeclarys), les jolis mots (@delphinemareek), les beaux clichés (@happycheriskids) et les virées (@etdieucrea) m’encouragent et me transportent.

Un compte qui mériterait d’être plus connu ?

J’ai le droit de dire le mien ? 🙂 En vrai il y en a beaucoup qui sont dans l’ombre, ma petite Marie @hugmeparis, pour la beauté de ses créations, @poetic.paris, pour leur concept innovant, ma copine @colourofmyworld, pour ses photos si douces et poétiques et mon ami/bro @uncle_mat, pour son talent.

Chez Merci Maman, nous savons que chaque bijou raconte une page de l’histoire de celle qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

Pour mon 1er bijou Merci Maman, j’ai voulu mettre en avant ce rôle privilégié, cet instinct de « Mama » et au verso le mois de l’année où mon coeur a débordé d’amour « février » ( à 2 reprises). Pour le bracelet, l’initiale de mes amours J et au verso ce que nous formons tous les 4, cette « family » si précieuse pour moi.