Portrait de Femme : Melody, jeune maman folle d’amour pour son bébé

C’est l’été ! Il fait beau et chaud ! Nous vous proposons un peu de lecture pour ce mois de juillet…

Rencontrez Melody, maman d’un petit Antoine qui nous raconte son approche de la maternité et son métier qu’elle adore : professeur des écoles !

Portrait de femme n°18 : @melogommette

Peux-tu te présenter en 3 mots ?

Je ne pourrai pas respecter les 3 mots parce que je suis bien trop bavarde !! Je suis une jeune maman folle d’amour pour son bébé. Je suis aussi professeur des écoles en petite section de maternelle depuis de nombreuses années : j’adore mon métier ! Et dans la vie, j’ai toujours le sourire, je suis optimiste et positive ! 🙂

Peux-tu nous présenter ton petit bout ?

Antoine est né en mars 2019, 5 jours après le terme, ce petit bonhomme voulait rester au chaud. Il a maintenant 16 mois et a toujours le sourire lui aussi ! C’est un vrai bonheur au quotidien. Il court partout, il se marre dès qu’on rigole, il a ce petit air coquin et malicieux que j’adore. Et à 16 mois, il a …. 16 dents !

Le choix du prénom était-il une évidence ?

Non … Nous avions un prénom de fille en tête pour lequel on était d’accord mais pas de prénom de garçon … On a cherché … On s’est fait une short list de 3 prénoms que nous aimions bien. Et le soir du nouvel an (2 mois avant le terme) j’étais angoissée de ne pas réussir à mettre un nom sur ce petit être qui vivait en moi, donc j’ai pris la décision : « allez on l’appelle Antoine et on ne revient pas dessus » 😉 C’était une proposition du papa … donc il était content !

As-tu toujours voulu être professeur ? 

Non, mais toujours des métiers auprès d’enfants. J’ai voulu être puéricultrice, puis pédiatre, puis psychologue pour enfants, puis avocate pour enfants (j’ai fait 1 an de droit), puis orthophoniste (j’ai fait une prépa et passé les concours pendant 2 ans) et enfin me voilà professeur des écoles ! Pendant mes études de licence, j’assurais l’étude surveillée dans une école et c’est clairement ce pied sur le terrain qui m’a donné envie d’exercer ce métier.

Est-ce que devenir maman a changé ta vision du travail et ta façon d’enseigner ?

Non je ne pense pas … ou pas encore ! Il m’a été très difficile de quitter mon travail pendant ma grossesse parce que j’adore ce que je fais, mais je ne pouvais même plus me baisser pour faire les lacets des enfants !! Puis une fois devenue maman, l’école me paraissait trèèèèès loin ! Disons que maintenant je traîne moins à l’école le soir, je vais chercher mon bébé chez la nounou à 17h !

Un élève qui t’a marqué ?

Je me souviens de pas mal d’élèves … des mignons, des turbulents, des discrets, des rigolos. Un élève qui se faisait caca dessus à chaque contrariété … Une élève qui me disait « à tes souliers » au lieu de dire « à tes souhaits » (je le dis encore haha).

https://www.instagram.com/melogommette/As-tu une anecdote qui te fait toujours sourire ?

Un élève que j’avais croisé en supermarché, il était dans le caddie et en me croisant il a crié « la maîtreeeeesssssse » avec le doigt pointé vers moi tel un pirate qui crierait « à l’abordaaaaage » ! ⚓

Les questions les plus fréquentes de tes élèves ?

Mes élèves ont trois ans donc ce sont plus des questions du type « c’est quand que maman arrive ? » et tous les « pourquoi » ou des phrases « t’es belle maîtresse ».

Quel serait le conseil à donner à une nouvelle maman ?

PROFITER de chaque instant. Un bébé grandit très vite … Je donnerai aussi le conseil de faire des milliers de photos et vidéos, j’adore regarder celles prises au tout début de notre vie à 3, ça fait de jolis souvenirs. J’ai même fait un album par mois jusqu’à son premier anniversaire.

Cette année, le printemps a eu une saveur particulière, en tant que maman, comment as-tu vécu le confinement en famille ?

Plutôt bien. Je l’ai vécu comme une chance d’être présente auprès de mon fils et mon conjoint. En fait, Antoine est né le 16 mars !! Donc nous avons fêté son anniversaire tous les trois et en facetime avec la famille le premier jour du confinement. Et monsieur nous a fait la surprise de faire ses premiers pas cette semaine-là !!! Nous avons donc vécu ce confinement entre la maison et le jardin, à acheter des chaussures et vêtements d’été par correspondance, à jouer et profiter tous les trois (et à jongler avec le télétravail pendant les siestes) !

Comment as-tu fêté la Fête des Mères ?

Entourée d’amour ! Nous n’avons rien fait de particulier, à part une photo souvenir de ma deuxième fête des mamans. Son papa m’avait préparé un joli album rempli de photos que de moi et Antoine depuis sa naissance. C’était très touchant.

Le compte le plus inspirant que tu suis ?

Des comptes de mamans comme @b_belly18 @carolinereceveur @lolarossi @martinsdaniela @tiffany.family ou l’américaine @kelsrfloyd. Des comptes que je suis depuis longtemps comme @daphnemoreau @noholita @meganvlt. Je ne m’inspire pas spécialement mais j’aime voir les nouvelles photos qu’elles proposent chaque jour. Et je suis fan des stories aussi !

Chez Merci maman nous savons que chaque bijou raconte une page de l’histoire de celle qui le porte, peux-tu nous raconter la tienne ?

Un merveilleux cadeau que je voulais depuis le début de ma grossesse. J’y ai fait graver le prénom de mon fils, sa date de naissance et un petit coeur. Ce qui m’a le plus touché c’est l’écriture … une jolie police arrondie digne d’une maîtresse, ça aurait pu être mon écriture d’ailleurs ! C’était vraiment ma plus jolie surprise quand j’ai ouvert l’écrin. C’est donc une médaille que je porte autour du cou, que je ne quitte jamais … D’ailleurs Antoine joue beaucoup avec et c’est tellement mignon.